La naturopathie vise à faire de la prévention et de l'auto-guérison.

Les principes de base de la naturopathie : avoir une bonne hygiène alimentaire, l'aliment est un médicament pour le corps, il faut donc adapter l'alimentation de sorte à ne pas le surcharger de toxine donc manger sainement. 

Les signes de bonnes santé pour un enfant sont : une bonne qualité de sommeil, un enfant qui grandit bien, qui n'a pas de soucis de sociabilité, pas de peur irrationnel.... Il est important de mettre en place une alimentation qui lui soit adaptée,de ce fait un enfant malade qui s'alimente moins doit être respecté car c'est un mécanisme naturel qui permet à l'immunité d'avoir plus de place pour agir et le corps de l'enfant a encore cet instinct naturel, de libérer son système digestif pour renforcer son système himunitaire.

En cas de maladie il faudra supprimer les produits laitiers (lait de vache) qui sont pro-inflammatoires ainsi que les protéines concentrées (viandes, œufs poissons) qui sont lourds a assimiler pour le corps et tout ce qui est sucre raffiné car le sucre raffiné fait baisser très rapidement le système immunitaire, tout ceci est donc à éliminer et tout ce qui est à base de sucre blanc est toxique. 

Il est conseiller d'insister sur les potages, bouillons, soupes céréales sans gluten , purée d'amande ou purée de riz, compote sans sucre, ou kinoa avec sirop d'agave, miel de manuca (à prendre seul jamais mélangé car il fermente) qui ne surchargent pas l'organisme et on encourage à boire beaucoup faire beaucoup téter l'enfant ou lui donner le biberon car l'hydratation élimine les toxines par le système urinaire, si l'enfant a du mal alors lui faire prendre des bains car la peau est un émonctoire donc il est également possible de s'hydrater par la peau. Et surtout remplacer le lait de vache par des laits végétaux comme le lait d'amande, lait de riz, lait d'avoine...

Lorsque l'enfant n'est plus malade le retour à l'alimentation se fera progressivement, il faudra donc réintégrer doucement une alimentation plus classique, à commencer par des légumes, des légumineuses...

L'enfant a énormément besoin d'attention de câlins, pendant cette période la, c'est une période qui lui permet également de se construire humainement c'est pour cela qu'après une période de maladie infantile, on peut constater un changement de personnalité comme par exemple une progression à la marche ou au langage....

La fièvre : 

Elle est à considérer comme une amie, c'est une suractivité intérieur pour pouvoir la travailler comme il faut donc savoir baisser la fièvre sans la couper. À un certain degrés si la fièvre est arrêté d'un coup l'organisme aura reçu un mauvais message puisque le corps n'aura pas su se défendre naturellement.

De plus en nathuropathie il est considéré que plus les fièvres sont élevées plus c'est bon signe car il y a une force de guérison... Cela lui permet au corps de retrouver ses capacités immunitaires tout seul.... On parle de fièvre à partir de 38.2 au delà ce sont des febricules. 

La fièvre sert à purifier le sang, à augmenter le taux de globules blanc qui sont les agents du combat immunitaire, cette fièvre permet de diminuer la prolifération du virus.

On peut accompagner l'enfant en le couvrant, lui donnant des bains à deux ou trois degrés en dessous de la température de l'enfant, lui mettre un linge froid sous les mollets et le coups car ce sont des zones de régulation thermique. Ensuite emmaillotter l'enfant ou bien le couvrir pour qu'il continu à transpirer (bain inférieur à deux, trois degrés inférieur à sa température)

Autre technique intéressante : les bains dérivatifs qui consiste à tremper le sexe et l'aine avec un gant d'eau froide pendant deux minutes, en ayant bien couvert le reste du corps de l'enfant, c'est très bénéfique pour la fièvre ou toute maladie ORL. (voir le site de France Guillain sur les bains dérivatifs).

Alterner comme ça permet de réveiller la circulation sanguine afin de réguler le système immunitaire...

Il y a un signe pour se repérer par rapport a sa fievre Lorsque les pieds d'un enfant sont froids ça veut dire que la fièvre va augmenter, lorsque les pieds sont chauds, ça veut dire que l'enfant a atteind son seuil de température maximal.

Donner trop de médicaments cour-circuite le systèmes du corps, Pendant cette fièvre il y a la phase de frisson, aide à monter la température du corps. 

En cas de fièvre vomissements et maux de tête faire attention, car cela peut être un signe de convulsion, de méningite donc il est préférable d'aller aux urgences....

Recette de suppositoire avec huile essentielle et paracetamol, huile de ravintsara et lavande officinale et paracetamol... À faire fabriquer en pharmacie préparatrice... 

Quand la fièvre dépasse 39 degrés il faut rester vigilant afin de ne pas arriver à une convulsion, on peut donner de l'homéopathie pour aider quand l'enfant est sensible à la douleurs belladona 9 ou 15 ch, chamomilla 9 ou 15 ch quand l'enfant ne supporte rien. 

Ne jamais mélanger les antibiotiques et l'homéopathie qui n'ont pas les même principes de fonction, l'homéopathie est un principe de similitude. 

Comment soutenir le système immunitaire : 

Il faut voir comment il fonctionne, à partir du moment ou on a compris que 80 % des cellules immunitaires sont logées dans les intestins, cela nous indique qu'il faut préserver une alimentation saine, et préserver la flore intestinale. 

Donner des pro biotiques aux enfants vont aider à réensemencer la flore intestinale, on peut en utiliser des la naissance.

Pour les enfants allaités on peut en mettre sur le mamelons (en poudre) et le laisser téter, un sachet par jour pendant dix jours pour un entretien et en cas de maladie faire ça pendant toute la maladie et continuer dix jours après. 

Voici quelque marque conseillées par la nathuropathe qui n'a aucun contact ou intérêt commercial avec ces marques : 

Nutergia : ergyphillis pour enfant, qui contient une bactérie qu'on trouve dans le lait maternelle, (gastro, rhume, otite)...Marque pilèje fait également des pro biotiques pour enfants (se conservent au réfrigérateur) 

On peut faire une stimulation de l'immunité pendant la grossesse ou pour l'enfant 10 jours avant la période d'hiver....

En période de diarrhée le lacteol est très bien, en sachet.

Important : en donner surtout après avoir traité un enfant aux antibiotiques....

Oligoélément : oligosol n'est pas une marque intéressante car ce sont des molécule de sel minéraux que le corps n'assimilera pas forcément. 

Catalyons : sont des oligoéléments intéressants, ils sont de très bons modulateurs de terrains. Comme le manganèse correspondant plus à des enfants de type allergique, enfant qui dans sa caractéristique va être fatigué le matin mais excité le soir...Le manganaise cuivre c'est tout ce qui est de type infectieux, pour les enfants fatigués le soir mais en forme le matin et qui font des infections à répétition... 

Le cuivre or, argent qui est bien pour tous les syndromes à répétitions, pour les enfants qui n'ont pas la pêche, (exemple une enfant qui fait rhinosur rhino ou rhume à répétition...)À donner entre 5 à 10 ml par jours, avant le pas ou avant chaque tétées...

Voici quelques préparations à trouver en pharmacie pour l'immunité :

Immunité granio plus enfant : c'est une espèce de sirop, vitamine c, spiruline, oligo élément.... Une à deux cuillère à café le matin au réveil.

Cérédox à croquer, donner un demi comprimé le matin, quand l'enfant sait croquer....

Vitamine D : parinate vitamine d3. 

La Vitamine C naturelle en donner deux à trois fois par jour comme celle sous forme d'acerola la naturelle n'empêche pas du tout de dormir, acérola, argousier ou cinorodhon (purée à mélanger aux compotes). Quand ils sont petits la prendre en poudre car plus pratique puis à l'âge de 18 mois lui donner des comprimés à mastiquer. On peut en prendre toute l'année car elle ne se stock pas, en cas de trop prise ça déclenche juste une diarrhée ça nous donne donc une indication que l'enfant en à trop pris et donc c'est un indicateur pour faire une pause... 

Extrait de pépin de pamplemousse : anti virale, anti biotique à spectre large pour infection, intestinale, lui donner de manière curatif... Posologie : une goutte par tranche de cinq kilos pour enfant....

Le chlorure de magnésium : en sachet ou Nigari...

Qinton hyper tonique, eau de mer... À la place du magne b6, 

La plante echinacéa est très utile pour stimuler et soigner les coups de froid, en pharmacie on les trouve sous forme d'EPS EXTRAIT DE PLANTES STANDARDISÉES donc sans alcool. Dans les EPS il y a toutes les propriétés de la plantes marque nutergia est tres bien pour les petits, très bien pour tous les troubles ORL. Chez l'enfant on donne un demi bouchon voir un quart par jours, chez l'adulte un bouchon par jour voir trois fois par jours. 

Homéopathie : echinacea 4ch, cilicea 15ch, timuline 9ch

Huiles essentielles : 1 cuillère à café d'huile d'avocat ou olive, et mettre deux gouttes d'huiles essentielles ou dans le bain le mettre sur une base comme le dispere ou le lait quand il n'y a pas de base pour bain. 

L'huile essentielle de saro, anti virale, anti bactérienne, pour tout ce qui est infection ORL à mettre également sur les poignets en cas de pandémie, quand l'enfant va en collectivité....Masser le torax, la voûte plantaireL'huile essentielle de BOIS DE ROSE anti bactérienne, anti virale, très indiquée pour les enfants...L'huile essentielle de camomille romaine, eczéma, psoriasis, flatulence, aérophagie, L'huile essentielle de lavande aspic indispensable pour les vacances d'été, piqûre d'insecte, brûlure, cicatrisante, anti bactérienne, pour les otites...L'huile essentielle d'eucalyptus radiata expectorante....L'huile essentielle de citron décongestionne les voies aériennesL'huile essentielle de thym à tujanol 4 c'est le Le top au niveau infection quand on ne s'en sort pas avec les autres huiles, pr les maladies respiratoires....L'huile essentielle d'hysope à decunbens ou couchée

Pour les dents : 

Le sirop delabbar existe en gel pour soulager l'enfant.

L'Iridologie : c'est un principe par rapport à la couleur des iris de la personne (enfant ou adulte). 

Les Iris bleu ou gris : témoignent d'une prédisposition aux acide uriques, qu'on trouve dans les épinards, la rhubarbes, le chocolat ainsi que tous les aliments acides et acidifiants. Ils les assimilent mal donc leur corps va les stocker, il est préférable d'éviter tous ces aliments car ils vont mal les métaboliser et en cas de maladie, ceux-ci favoriseraient un terrain inflammatoire... Les iris bleus sont corrigés grâce aux oligo-éléments en grande partie, comme le magnésium, le sérum de quinton (isotonie pour la gastro, rhume...) ce sont des enfants qui vont être plus sensibles aux bains chaux.

Les iris verts ou noisettes : ils ont une faiblesse au niveau du pancréas ils ont tendance à faire des fermentation au niveau intestinal c'est a dire qu'ils vont extrêmement mal gérer tout ce qui est fruit cru après repas, tout ce qui est sucré, le miel seul, tout ce qui est mélangisme (quand il y a plus de trois aliments leur corps supportent mal) ils ont tendance à faire beaucoup d'infection, et ont une fragilité au niveau des muqueuse, ORL, digestive. À éviter les produits laitiers, le sucre, les féculents en grande quantité... Ce qui est bénéfique pour eux et de s'occuper de la flore intestinale, l'aider à s'assainir en évitant les constipations, en lui donnant fréquemment des cures de charbon végétal, et des cures de pro biotiques.

Les oligoéléments et le manganèse cuivre vont aider, ne pas acheter la marque oligosole, car trop forte en sel et donc agis mal sur le corps. Catalyon font des éléments ionisés qui sont meilleurs pour le corps.

Les iris bruns ou foncés : 

ils ont une prédisposions aux surcharges métaboliques c'est a dire qu'ils ont du mal à gérer les graisses saturées comme les graisses issue des acides gras tance, friture, margarine, biscuits apéritifs, viande grasse, Ils ont besoin d'une vigilance au niveau hépato-bilaire, avec un foi fatigué la circulation est fatiguée, donc tout ce qui est jambes lourdes, hémorroïdes est leur point faibles (adultes). Ce qui est important pour eux c'est de drainer le foi et le régénérer, sur un enfant le masser, lui mettre des bouillottes chaudes au niveau du foi. 

Avant 3 ans on ne draine jamais un enfant car son appareil ne fonctionne pas encore de façon optimum. Lui proposer des hydrolats de romarin (action très douce au niveau du foi) du desmodium (plante qui aide à la régénération du foi). Par rapport au système immunitaire il y a les oligo éléments : manganèse cuivre

Souvent le manque d'appétit est lié au manque de fer, on pet donner des compléments de fer aux enfants en biocoop on trouve floradix, le pollen frais (congelé) à manger avec des fruits, yaourt, compote, jusqu'à trois ans donner quatre cinq bille de pollen. Le germe de blé, riche en vitamine B, Contient du fer et des protéines végétales....En cas de diarrhée : elle s'entretient avec le lait, donc stopper tout produit laitier, supprimer tout ce qui est farine, légume fibreux, jus de légume, jus de fruit cependant on peut consommer tout ce qui est pomme, banane, carotte riz blanc...

Bien hydrater l'enfant lui donner de l'eau d'argile blanche (une cuillère à café d'argile dans un verre d'eau, du jus de myrtille, framboise, tisane de fenôuil, tisane d'anis, camomille, tisane de badiane) cataplasme chaud de tisane de camomille sur le ventre chaud, Coca sans bulle, toutes ces choses vont aider l'enfant. 

En cas de constipation, l'huile de sésame, la betterave, graine de psyllium, tisane de mauve, guimauve...

 

Source  : Candice Lévy atelier "pharmacie naturelle de l'enfant" samedi 28 janvier 2012

Mais dans tout les cas si vous voyez que les produit naturelle ne fonctionne pas pensez tout de même à consulter.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site